Les Cultures

Depuis 2015, je cultive mes plantes aromatiques et médicinales sur le site des Praves à Eurre. Ce lieu est géré depuis 2008 en agriculture biologique, par l'association de test agricole, les Compagnons de la terre. Aujourd'hui, la Communauté de Communes du Val de Drôme est devenue propriétaire du site. Nous sommes aujourd'hui 3 activités agricoles, locataires du site :  Alexandre Mora, maraîcher, Caroline Altare et Laurie Castel en GAEC "les Voix Lactées" éleveuses de brebis laitières et moi-même en productrice de plantes.

Je cultive 2 500 m² de terre avec pour objectif de redonner une vie riche et autonome au sol. Chaque année est une nouvelle expérience où passions, savoirs, tests et interrogations se mélangent. 

Les pérennes

Les plantes, avec une durée de vie plus longue qu'un an, sont conduites en planches légèrement surélevées de 1,20 m de large, me permettant de réaliser deux rangs sur chacune.

La plupart de mes pérennes sont irriguées en micro aspersion avec un arrosage très limité.

Lors de l'implantation des plantes (sur 3 ans), je réalise un amendement de fumier de vache bio provenant directement de la ferme.

Je paille au maximum lors de l'implantation et laisse au fur et à mesure des années, les plantes se développer.

Je cultive donc :

  • Menthe verte
  • Menthe poivrée
  • Menthe des cerfs
  • Camomille romaine
  • Mélisse officinale
  • Estragon
  • Agastache anisée
  • Sauge officinale pourpre
  • Origan vulgaire
  • Origan vert
  • Citronnelle de Madagascar
  • Hysope officinale
  • Immortelle
  • Romarin officinal

Et trois ans plus tard, afin de conserver un bon développement et assurer une bonne santé du sol et des plantes, les pérennes sont divisées (boutures, marcottes, éclats, drageons,...) pour être transplantées sur d'autres planches de cultures.

Désherbage printanier suite à la transplantation des pérennes en octobre.

La cueillette et l'entretien de la Camomille romaine est minutieux.

 

 


Les Annuelles

Ce sont les plantes qui ont un cycle de vie sur un an. Je les conduis également en planches de 1,20 m de large pour pouvoir réaliser deux rangs sur chacune. Je les implante en mai, après les avoir semées sous couverts en avril. Lors de mon test les premières années, j'ai réalisé que le type de sol présent ne me permettait pas de faire du semis direct sans énormément de perte. C'est pourquoi j'ai fait le choix de les faire pousser d'abord en plaque et de les planter ensuite. Cela m'assure une reprise quasi à 100%!

Pour l'irrigation des annuelles, j'utilise uniquement le goutte à goutte pour gérer au mieux l'apport d'eau et éviter certaines maladies.

Lorsque je change de parcelle, j'amende avec du fumier de vache de la ferme et après une culture je réalise des engrais verts de printemps pour couvrir le sol, gérer l'enherbement, et contribuer à la vie du sol. 

Je sème chaque année :

  • Basilic Grand vert
  • Basilic citronné
  • Persil Géant d'Italie et commun
  • Calendula officinal
  • Aneth
  • Bleuet
  • Une fleur différente chaque année (nigelle, larmes de Job, cosmos...)
  • Une nouveauté chaque année pour le plaisir et la découverte, j'ai mis en place de l'Echinacée pourpre pour ses racines en 2019 et en 2020 l'oseille de Guinée pour le Bissap.

Calendula, persil et basilic se côtoient chaque année mais sur des planches différentes.